Érudit

Scénario

J’enseigne ma discipline depuis plusieurs années et je m’intéresse aux pratiques qui pourraient me permettre d’améliorer mon enseignement et la réussite de mes étudiants. J’aimerais essayer quelques nouvelles techniques en classe, mais je ne sais pas trop par où commencer, j’hésite à faire de gros changements dès le départ, et je me demande si la stratégie que je vais choisir de mettre en œuvre fera une différence au niveau des résultats d’apprentissage de mes étudiants ou de leur satisfaction vis-à-vis de mon cours.

Video intro to the Ontario EXTEND short online module about Scholarship of Teaching and Learning (SoTL).
L’un des moments les plus difficiles de ma carrière en enseignement a été lorsque j’étais conférencier pour un cours en présentiel à l’École des arts interactifs et de la technologie de la Simon Fraser University. Mon expérience en enseignement se résumait alors à être chargé de cours pour une série de cours exclusivement en ligne. On me demandait maintenant de faire l’inverse de ce que j’avais fait jusqu’alors — donner mon cours dans la redoutée salle de conférence devant 200 étudiants, tous arrivés en classe avec leur ordinateur portable, leur cellulaire ou leur tablette.
Photo de groupe

Source de l’image : CC MCGunner on Imgur

Mon collègue chargé de cours m’avait demandé de ne pas faire un exposé magistral pendant toute l’heure de cours, mais de créer une activité interactive qui impliquerait les étudiants et qui leur permettrait de participer tout au long du cours, dans une démonstration éloquente du sujet de mon cours magistral sur la construction des connaissances. Mon rythme cardiaque augmente encore quand je repense à ce jour. Je devais soit préparer soigneusement une série d’activités captivantes pour remplir l’heure de cours, soit me préparer à un désastre.

J’ai utilisé une approche très simple :

  • J’ai utilisé Google pour rechercher des pratiques d’enseignement qui favoriseraient l’interaction et l’implication dans des cours à grande échelle.
  • J’ai cherché comment utiliser les propres outils technologiques des étudiants dans la salle de conférence pour soutenir l’implication dans l’apprentissage et pour atteindre les objectifs d’apprentissage.

Le résultat consistait en un cours d’une heure divisé en trois parties où les étudiants devaient s’impliquer individuellement, en binômes et en classe entière, à l’aide de trois activités interactives liées aux concepts associés à la construction des connaissances. Je crois que ça a fonctionné, mais je suis parti en me demandant comment je travaillerais avec le même groupe d’étudiants pendant tout un trimestre et quelle structure je pourrais utiliser pour rechercher des stratégies d’enseignement pour les cours magistraux à grande échelle à l’avenir.

Les possibilités sont infinies!

Aperçu
Logo eCampusOntario
Attribution-Pas d'utilisation commerciale-Partage dans les mêmes conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)
Logo Twitter