Enseignant pour l’apprentissage

Rétroaction et pratique

Le principe de « pratique et rétroaction axées sur un objectif » est lié au fait que les étudiants ont besoin de travailler de nombreuses fois pour atteindre les buts fixés et à celui de recevoir une rétroaction explicite. La rétroaction est plus efficace lorsqu’elle est dispensée au bon moment pour l’apprenant. Nous prévoyons souvent les évaluations à la fin de l’apprentissage afin de mesurer le produit final, et nous n’offrons pas assez d’occasions à nos apprenants de consolider leurs apprentissages en vue d’atteindre leur but. C’est ce qu’on appelle l’évaluation formative, et cela s’avère extrêmement utile pour déterminer, en tant qu’enseignant, si vos apprenants sont sur la bonne voie. Il est encore plus important pour vos apprenants de découvrir par eux-mêmes comment ils se débrouillent et comment ils peuvent s’améliorer dans certains domaines particuliers.

Stratégies en classe

Voici quelques stratégies d’évaluation formative :

  • Utilisez la technique des fiches-minute. Demandez à vos étudiants d’écrire sur une fiche (ou l’équivalent en ligne) quel a été leur apprentissage le plus marquant pendant une leçon, un module ou même un cours magistral.
  • Lorsque le but est d’acquérir des connaissances factuelles, divisez vos évaluations en plusieurs petits tests pour permettre à vos étudiants de se familiariser avec les évaluations dans un contexte où les enjeux sont moindres que lors d’une évaluation de mi-session typique.

Lorsque vous préparez des travaux écrits, pensez à prévoir des révisions de brouillon. Il existe différentes manières de le faire, dont en faisant plusieurs activités d’écriture en groupes de discussion, en créant une bibliographie annotée, en utilisant les cartes conceptuelles ou en exigeant des réflexions écrites hebdomadaires.

Enseignement structuré
Maîtrise
Ambiance
Logo eCampusOntario
Attribution-Pas d'utilisation commerciale-Partage dans les mêmes conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)
Logo Twitter